mercredi 26 janvier 2011

Teint de Neige, Lorenzo Villoresi


Teint de Neige...joli nom!
je crois que très vite s'installe dans l'imaginaire commun, une peau laiteuse, des cheveux sombres et des lèvres couleur groseilles. Une Blanche-Neige des temps modernes!

Teint de Neige a été lancé en l'an 2000 par le parfumeur autodidacte florentin Lorenzo Villoresi et c'est me semble-t'il, la pièce maîtresse de toute son oeuvre.

Vous aimez le blanc et ses nuances? Oui? Parce que ce parfum évoque véritablement cette gamme de tons! S'il devait être évoquée une gamme de couleurs à sa simple respiration alors les blancs, beiges, crèmes et autres roses-poudre seraient tout à son honneur.
Une fragrance que l'on qualifierait sans faute aucune de "poudrée", et ce à l'extrême! Je crois n'avoir que rarement senti un parfum aussi "poudré"!

De structure plutôt monolithique, on perçoit très vite une vanille douce, très légèrement fleurie et franchement teintée de notes amande-mimosa. Mais c'est surtout cette base vanille/amande poudrée qui prédomine par la présence ici colossale, du composé aromatique nommé "héliotropine".

Amusante, la dualité qui s'installe assez rapidement. En effet, on oscille sans cesse et ce jusque dans les notes de fond, entre la sensation presque étouffante de poudre de riz et une onctuosité véritablement crémeuse à la manière de cette mythique petite crème en boite métallique bleue.

Teint de Neige est résolument un parfum d'hiver. Surdose d'héliotropine oblige, gare aux migraines et autres étourdissements si vous vous hasardiez à le porter
en plein été! Car le bougre est puissant et très tenace!
Il y a deux ou trois ans de cela j'avais eu un coup de coeur pour ce parfum que je portais régulièrement en hiver, mais la lassitude s'est vite emparée de moi. J'ai préféré ne le porter que très occasionnellement et de façon très "cliché" : Par temps de neige uniquement! Comme un clin d'oeil aux poncifs parfumés!

Si vous aimez les mohairs aux tons clairs ou pastels, les journées glacées, le givre sur les branches d'arbres, les chocolats chauds. Si vous adhérez sans conteste à l'univers de la cosmétique en général, et si vous n'êtes pas incommodé par l'héliotropine, gageons que vous apprécierez Teint de Neige de Lorenzo Villoresi!

Certainement l'un des plus opulents et beaux poudrés qui soient sur le marché des fragrances.

Et si toutefois vous n'adhériez pas complètement, il existe une alternative un peu plus fleurie avec Ombre Rose de J.C Brosseau ou encore avec le très addictif Powder Flowers de Montale...

Ahh les poudrés! Les poudrés!

- A vos souhaits!
- Merci!


Les notes de Teint de Neige : Jasmin, Rose, Ylang-Ylang, Fève Tonka, Heliothrope, Muscs, Notes poudrées.

20 commentaires:

  1. Aaahh !! Teint de Neige !

    C'est drôle qu'on en parle pas tant que ça dans la blogosphère, car comme tu le dis, c'est vraiment un des plus beaux poudrés cosmétiques.

    Ce que j'apprécie, c'est son parti pris, mais aussi comment il est ancré dans l'histoire des poudrés.
    Je m'explique ^^ : il y a le vieux poudré (Ombre Rose) et le néo poudré (Love, Chloé). Et bien Ombre Rose se caractérise selon moi par une note "petit pois", c'est juste une image, pas du tout négatif, mais c'est vraiment l'expression qui me vient en premier.
    Love, Chloé, c'est un poudré plus blanc et sans aucune note petit pois.

    Et bien Teint de Neige (qui pour moi m'évoque plus le beige ;), c'est entre les deux : la note petit pois et trèèèès discrète, mais elle apporte quand même le corps et la signature au parfum. J'aime particulièrement la note hélitropine, mais je sens aussi par moment des facettes florales épicées type angélique, non ?

    En tout cas, une tenue irréprochable, et vraiment une belle réussite !

    Chapeau !

    Jicky =)

    RépondreSupprimer
  2. coucou jeeks!!
    En tant que fan de poudrée, forcement, j'aime beaucoup Teint de neige, mais comme toi, je le porte très rarement, pour garder toute sa magie et ne pas me lasser.
    Il a un clône de très bonne qualité c'est "Iris" de L'Erbolario, très très proche, très beau également (je l'ai en talc liquide, et ça parfume autant qu'une edp)
    bisous

    RépondreSupprimer
  3. @ Jicky:
    Bonjour Jicky et merci pour ce commentaire! :)
    Ta comparaison avec le petit pois m'a fait sourire! J'aime assez! Et surtout je crois percevoir la sensation que tu veux exprimer par là! Mais entendons-nous, c'est bien de petits pois cuits dont tu fais mention?!
    Alors oui incontestablement il y a cela dans certains poudrés. Une sensation sucrée, purée, un peu pateuse, mais...difficile à mettre en mots d'ailleurs...gloups..mais je vois ce que tu veux dire!
    Je te rejoins Teint de Neige est une belle réussite dans la catégorie des poudrés.
    Pour moi le vieux poudré serait plutôt "le Dix de Balenciaga" et le contemporain "Kenzo Amour"...
    A bientôt ;o)


    @Lightoune:
    Coucou Light!!
    Toi aussi tu as été lassée par une overdose de TdN? Donc pour en rester amoureuse on le porte de temps en temps, quand il nous appelle!
    Iris de L'Erbolario! Je ne le connais pas mais si c'est un clone alors il doit être super sympa...et italien lui aussi, visiblement!
    Bisou!

    RépondreSupprimer
  4. Ahhh ce fameux Teint de Neige ! Figure-toi ma Jeeksie que bien que fan de poudrés/cosmétiques je n'ai jamais plongé mon nez sur ce Villoresi ! Shame on me !
    Mais j'avoue une telle aversion pour l'héliotropine, surtout si, comme je le pense, elle est ici surdosée, que ma migraine pointe le bout de son nez dès son évocation. (et là réside tout le paradoxe puisque je suis amoureuse de "l'Heure bleue" (en extrait) et de son romantique pendant "Après l'ondée", tous deux fort héliotropinés, allez comprendre quelque chose ma bonne dame !).

    Les Villoresi ont tous, à mon nez, cette même "signature", ce je ne sais quoi de baroque, un trait commun. Les jus sont très prometteurs en notes de têtes, mais retombent vite hélas, d'une lourdeur, d'une opacité, d'un monolithisme qui me rebute. J'ai l'impression, avec les Villoresi, d'une "grille" communue, d'une formule de base, qui va de Donna à Alamut en passant par Spezie ou Pipper Negrum...

    J'affectionne beaucoup cependant, et porte aux temps froids uniquement "Ombre Rose", doudou, câlin, réchauffant, enveloppant comme une étole de cachemire.
    Il faudrait tout de même qu'un jour je prenne mon courage à deux mains pour le sniffer, ce TDN ! Avec sous le coude une boite de Doliprane ;-)

    Bisettes

    RépondreSupprimer
  5. Oui, c'est exactement ça !

    une sensation un peu pateuse en bouche, qui m'évoque un peu la couleur de la crème de marron... Oui. Sauf que je sais pas, quand je sens ça, je sens la note petit pois ^^ : mais c'est surtout flagrant avec Ombre Rose.

    KenzoAmour est plus une vanille poudrée, et légérement amère pour moi, mais j'aime beaucoup !

    Lipstick Rose est aussi génial, dans le genre ! J'aime bien aussi, mais en un peu plus poussiéreux et synthétique le Putain des Palaces de Etat Libre d'Orange =)

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Jeeks !

    Lipstick Rose est plus une rose/framboise violette dans la lignée de Kenzo Flower, Drôle de Rose de l'AP, voire Paris YSL.

    JAMAIS je n'aurais pu le porter s'il avait ressemblé à TdN.
    Car...j'ai un VRAI problème avec ce Teint de Neige : j'étouffe, je m'étouffe !
    Liv, le Doliprane pourrait ne pas suffire, dans mon cas, c'est allé jusqu'à l'antihistaminique !!!
    Et pourtant comme toi je porte HB et ALO avec grand plaisir et sans migraine aucune.

    Putain des Palaces est moins "rose" et plus poudre de riz/cosmétique.

    Pour en revenir à Teint de Neige, j'en ai un décant, je le défie, je me promets de retenter mais...im-po-ssi-ble, tant le souvenir que j'en ai est étouffant.
    Liv, ne lis pas : c'est comme si on me plongeait le nez dans une bassine de poudre libre et ensuite dans une bassine de crème Nivea, la vraie, bien compacte...aaaaaaaaaaaaaatchoum !
    L'héliotropine n'est plus surdosée, ici, elle est supra-boostée ! ;-)

    L'iris Erbolario est effectivement ultra poudré aussi, limite étouffant en eau de toilette.
    Mais en version talc liquide (quel délice, cette texture !), il reste portable.

    Ombre Rose est plutôt fadasse à mon nez...je m'en étais très vite lassée, ayant toujours l'impression qu'il y manquait quelque chose.

    Donna est agréable à mon nez, à dose infinitésimale. Je le trouve dans la lignée de Royal Bain, pour le rose poudre. Mais je serais bien incapable de m'en asperger, je crois.
    Cette signature Villoresi évoquée par Liv me gêne, justement.

    Cependant, chère Jeeks, ton texte est fort joli, ta description très juste tant dans la fragrance que dans l'ambiance.
    Des points communs dans nos ressentis (poudre + crème, sensation d'étouffement...) à ceci près que tu peux le porter ne serait-ce qu'occasionnellement...

    Bises du Nord !
    V.

    RépondreSupprimer
  7. Félicitations pour ce petit billet concernant Tdn. Je retrouve dans ces mots tout le talent de jeeks à l'état pur, un peu comme si le flacon et le parfum qui l'habite étaient la à coté de nous.. depuis toujours...

    Avec toute mon amitié.

    Vladimir.

    RépondreSupprimer
  8. @Livonia:
    Ma toute Chère, je ne peux pas croire que tu ne te sois jamais essayée à TdN! Tu as parfaitement raison quant à cette espèce de "ligne directrice" retrouvée dans presque chacune des compositions de Villoresi. C'est sa signature en quelque sorte!
    Un fond empesé, lourd comme un rideau de velourd pourpre, très baroque florentin en fait!
    Il faudrait que tu lui donnes un "coup de pif "cependant! Juste pour te faire une idée!
    J'ai tenté de le porter hier soir, un pschitt sur la manche de mon gilet, mais FICHTRE, je ne le supporte plus guère! Trop de poudre, trop de matière! Je n'y parviens plus...Et voilà comme on peut tomber en désamour...

    @Jicky:
    Hi hi! C'est bien cela alors , un pateux sucré style estouffade de petits pois et purée de marrons!
    A bientôt! ;o)

    @Valdelia:
    Valdoune, voilà un parfait et précis résumé de quelques grands poudrés. Merci! Nous sommes vraiment d'accord l'heliotropine est ici giga-boostée! C'est ce qui fait son charme pour les afficionados! Pour ma part le charme est tombé comme un soufflé raté. Comme toi je ne le tolère plus. Je lui préfère amplement Powder Flowers de Montale...Tellement plus doux-doux, moins Intoxisuffocant...
    Bises d'Auvergne (du Nord...;o))


    @Vladimir:
    Rhooo merci Vladimir, (je rougis...vraiment).
    Contente que ça te plaise!
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  9. Chères poudrées, là réside une partie de mes paradoxes :-) car je viens de me replonger (et avec délices !!) dans Flower / Kenzo, que je n'avais plus porté depuis sa sortie !
    Eh bien ! En voilà un beau poudré rose-violette ! Et qui ne m'étouffe pas. Contient-il lui aussi une dose massive d'héliotropine ? Mon nez ne s'en aperçoit en tous cas pas.
    Voilà, j'ai envie de le porter de nouveau, il est doux en ces temps glacés :-)
    Et hop, une nouvelle envie de parfum une !

    Quant à TDN, oui, il faudrait qu'un jour j'y plonge le museau ! Toudmême !

    Bisettes

    RépondreSupprimer
  10. Teint de Neige fait partie de mes préférés pour l'hiver. Juste après L'Heure Bleue.
    A mon nez, aucune fausse note et pas l'ombre d'un étouffement en sa présence.
    Je le porte le jour, la nuit, d'octobre à mars. Je ne m'en lasse pas.
    Rhooo que je l'aimeuuuuuh celui-là !

    RépondreSupprimer
  11. @ Livonia:
    Chère poudrée!
    Ahh tu succombes donc à nouveau pour Flower By Kenzo dont j'aime les notes de têtes mais dont le fond me parait toujours un peu trop poudré/encens, assez épais.
    Enfin...Toujours est-il qu'en matière de poudrés c'est "un petit joueur" face au démesuré Teint de Neige. Lorsque tu l'auras flairé du bout du museau, viens-nous dire ma Liv, ce que tu en penses!
    Bisettes!

    @ Kiki:
    Oooh cela faisait longtemps que je ne t'avais croisée! Kikou Kiki! :o)
    Oui je sais que tu aimes Teint de Neige! A vrai dire quand on le supporte, il est très beau! ...Mais je lui préfère quand même Powder Flowers, un tantinet moins "poudre à canon" lol :o)
    Toi aussi tu l'amais bien ce Powder Flowers de Montale, si je ne m'abuse..?
    Bizz Kiki!

    RépondreSupprimer
  12. Ma Jeeksie, il faut que je trouve le temps d'aller le sniffer, Villoresi est peu distribué à Paris et la boutique qui le vend pas tout près de chez moi (qui qu'a dit que j'étais fainéante ? LOL).

    Oui, je succombe de nouveau à Flower, c'est vrai qu'il est compact et un peu épais, mais en ce moment mon nez a envie de repos de choses simples, linéaires, voire monolithiques, et pas prise de nez :-)

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Jeeks,
    Teint de Neige porte vraiment bien son nom !
    Une magnifique sensation de fraîcheur, les fesses dans la poudreuse !
    Amicalement,
    Clarisse

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Clarisse,
    " les fesses dans la poudreuse !" J'adore, oui finalement pourquoi faire long comme moi!
    Adorable vision de Teint de Neige! ;o)
    Bisous poudrés!

    RépondreSupprimer
  15. Voilàààà j'ai donc (enfin !) mis mon nez dans TdN et... wow, arfff, heummm, ça envoie !!! Une héliotropine à effet nucléaire ! C'est au-delà du poudré, c'est au-delà de l'étouffant (j'ai l'impression qu'on m'immerge le visage dans un bol de poudre un temps trop prolongé pour que je puisse prendre ma respiration :-/ )
    Et toujours cette patte villoresienne qui me gêne toujours autant, lourde, compacte, d'une densité à toute épreuve. Une "villoresinade" ?
    Non, résolument non, je passe mon chemin.
    Je préfère, et de loin, le plus construit et plus aérien "Ombre Rose", quoi qu'aussi monolithique, il ne me donne pas cette sensation d'étouffement.
    Ceci dit je comprends les mots : réconfort, doudou qui lui collent souvent à la peau.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai également découvert l'iris de L'Erbolario, qui est le clône de TdN, en, si c'est possible, encore plus compact/lourd/étouffant, avec, en plus de TdN, une note, sur ma peau très présente, d'ambre (la même que celle d'Ambro liquido, toujours de L'Erbolario) et fond boisé.

    Ooops, ces marques italiennes ne font pas dans le léger...

    RépondreSupprimer
  17. Et bien, je me relis je me relis, et depuis ces écrits bien de l'héliotropine a coulé sous mes ponts. Oui, mea culpa, je l'avoue, petit à petit, j'ai su apprivoiser la bête poudrée de la tête aux pieds jusqu'à en faire une belle ! Oui, TDN, je l'aime. Et pas qu'un peu ! Et Iris de l'Erbolario aussi, na, tant qu'on y est.
    Je viens même de pousser le vice jusqu'à tester Teint de Neige dans sa toute nouvelle concentration EDP et là : merveille ! Là où TDN (edt) n'est qu'un mastodonte d'héliotropine, une poudre de meringue en suspension dans l'air, une évolution inexistante et d'une linéarité totale, l'EDP se fait beaucoup plus facettée, plus en sourdine, comme si une patine avait été posée sur l'edt : sur ma peau, il se fait tout d'abord légèrement daim/suédine, s'alanguit à s'en repaître dans la poudre (tout de même hein !), et finit par discrètement se boiser et se baumer, tout en douceur et en estompe. Vraiment, une concentration très réussie, bien plus intéressante que l'edt et l'extrait (qui n'a lui pas grand intérêt mais vendu à prix exhorbitant pour une tenue et une pyramide très identique à l'edt).
    Voilà, 2012 fut mon année über poudrée et ma réconciliation (du moins avec TDN et Iris) avec l'héliotropine.

    J'ai même envie très fort en ce moment de me pencher sur deux ultra amandés : Mandorla de l'Erbolario et Alessandro de Alessandro Mazzolari;

    Mais que m'arrive-t-il ?????

    Bisouillettes ma Jeeks

    RépondreSupprimer
  18. Oulaahh mais en effet que t'arrive-t-il ma mie? Toi qui ne tolérais pas la moindre poussière d’héliotropine? M'enfin...??? Selon le vieil adage, il n'y a que les sombres crétins qui ne changent guère d'opinion. J'ai donc l'honneur de t’annoncer que tu es loin d'être une une barla (ânesse) obtuse! (Mais ça on le savait déjà depuis fort longtemps!)
    Pour en revenir à nos poudres, je ne connais pas la version edp de Teint de Neige, mais ta description est alléchante, pour le moins! En matière d'amandés je me cantonne à mes Alien adorés. Il faudra bien que tu y viennes un jour aussi! Et si dans un ou deux ans tu revenais sur ce blog, et me vantais les délices d'Alien, hein? Hi hi! Qui sait???

    Bisounets retentissants ma Liv!

    RépondreSupprimer
  19. BIBI, bonsoir, voila j'ai une envie folle d'acheter TDN de Villoresi !!! j'ai eu l'occasion de le sentir sur une fille, quel bon parfum !!!! femme fatale !! avec tous les parfums qui sont dans ma "niche" que des parfums de "niche" j'ai mal à en faire la comparaison avec KENZO ???? pour les connaisseurs dois-je l'acheter ?? C'est le meilleur de Villoresi ?? j'ai peur qu'il ne soit pas assez fort pour moi qui aime les parfums qui ont du caractère ! tel les Fréderic Malle, les Profumum Roma, les parfums d'empire , le GNIZE TEN !! par contre je ne supporte pas du tout le Fumidus de profumum trop fumé, trop masculin !! et encore, je ne le supporte pas !! on sent le brulé quand on le met !! j'aime MONA DI ORIO , vous les connaisseuses, puis-je acheter en EDT le teint de neige !! merci de me conseiller à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Eh bien il me semble que vous avez vous-même répondu à votre question. : "Quel bon parfum!!!!" dites-vous.
      En effet, TDN chez Villoresi c'est "La Référence" de la marque.
      Une alternative moins couteuse, serait Iris de L'Erbolario. Très semblable à TDN.

      Supprimer